mardi 17 juillet 2018

Veloruck et Vélogessien au Sanetsch


25 kilomètres d'ascension
2252 mètres d'altitude
1733 mètres de dénivellation
9,5% de pente moyenn
15% la pente maxi

Le décor du Col du Sanetsch est planté ! En tout cas, pour ce qui concerne les chiffres. Coté paysages, ce col des Alpes suisses propose une multitude de cartes postales toutes plus belles les unes que les autres... Nous avions ce col dans un coin de la tête depuis longtemps. Son coté atypique n'était pas pour nous déplaire puisque pour basculer dans l'autre vallée, il faut emprunter un téléphérique... Et quoi de mieux que de se lancer dans l'aventure avec les copains du Vélogessien ? Une bonne journée assurée !


La (bonne) journée débute dans la bonne humeur avec le rassemblement des troupes au pied de notre hôtel un peu particulier(...)


En route, direction le pied du géant suisse. Pour cela, Phiphi qui avait fait une première reconnaissance, nous a concocté un parcours aux petits oignons. Nous empruntons de jolies petites routes et voies vertes cheminant dans les vignes du canton du Valais.














Nous y sommes ! Le véritable pied est marqué par ce panneau. C'est parti pour 25 bornes d'ascension ! Chacun va essayer de trouver son rythme...





















Les paysages changent au fur et à mesure de l'ascension...



Le sommet est en vue...


Il faut légèrement redescendre vers le lac pour aller chercher la fameuse "benne" qui permet de passer dans l'autre vallée. Le plongeon est vertigineux !!!


Il faut ensuite relancer la machine ! Il reste deux cols à franchir, le col du Pillon (1546m) et le col de la Croix (1778m). Une petite pause entre les deux ne fait pas de mal et permet à certains de se "requinquer" !



Un dernier point sur les effectifs au sommet du col de la Croix avant une longue plongée sur notre point de départ du matin à St Maurice.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire