lundi 2 octobre 2017

Un Mont Ventoux pour finir

Notre séjour dans le Luberon touchait à sa fin. Nous ne pouvions pas quitter le coin sans nous offrir un dernier petit plaisir... Et quel plaisir ! L'ascension du géant de Provence tout proche, par son versant sud, coté Bédoin pour les connaisseurs. La bataille avec le Mont Ventoux, car il s'agit bien d'une véritable bataille lorsqu'on s'attaque à pareille difficulté, n'allait pas être facile car les deux journées précédentes ont quand même laissé des traces dans les guibolles. Y'allait donc y avoir du sport et ça allait un peu piquer, mais on aime ça !

Au départ du camping, les guerriers prêts pour la bataille !
On aperçoit le mont chauve qui va très bientôt devenir notre calvaire du jour.
Les vignes donnent du charme aux paysages.
Ca roule tranquille pour l'instant...
On apprécie...
The photo !
Un des ronds-points les plus célèbres au monde !
Entrée dans Bédoin...
C'est parti ! Au passage de la fameuse ligne qui marque le départ de l'ascension du Ventoux.
Pas trop dur au début, c'est au virage de St-Estèphe que ça se corse avec des pentes à plus de 10% !
Là, ça fait mal !
Il en reste encore ! Le Ventoux, c'est 21 km d'ascension !
Passage au Chalet Reynard
Tiens, c'est pas les Mehari d'hier ça ??
On se raproche...
Dernier kilomètre... Le vent s'est invité depuis le Chalet Reynard et rend le final encore plus difficile.
Oufff !!!
On voit très loin depuis le Ventoux quand le temps est dégagé.
La fameuse borne de la D974 vendue en miniature dans toutes les boutiques du coin.
La vue...
Guigui
Manu
Nico dont c'était la première ascension.
Et la fine équipe au complet.
La fameuse antenne du Ventoux que l'on voit de très loin lorsqu'on est dans la plaine.
On bascule sur l'autre versant...
Grand plongeon sur Malaucène !
La pente est sévère également de ce coté. De quoi battre des records de vitesse de pointe par endroit.
Court arrêt au Mont Serein.
La station de ski du Mont Serein est juste en dessous.
Pause ravito à Malaucène.
Même si nous ne sommes pas très haut en altitude, la remise en route n'est pas facile ! Les jambes ont souffert dans le Ventoux.
En effet ! Ca rigole moins !
Les Dentelles de Montmirail
Vous n'avez pas vu Suzette ?
Nous vous l'accordons, elle était facile !
A chacun sa pause... Pause pipi pour les uns...
Pause boisson pour d'autres !
Encore du beau...
La Roque-Alric
Ca commence à sentir l'écurie.
Dernier coup d'oeil sur le géant... jusqu'à une prochaine.
Maintenant, place au retour et à la détente !

FIN !


















Le Relive : https://www.relive.cc/view/1199405306

Aucun commentaire:

Publier un commentaire