dimanche 24 mai 2015

Le repos éternel à Miremont, ça se mérite !

En ce dimanche de Pentecôte, il est important de le préciser(...), c'est sur un circuit classique que nous avions entrepris la sortie du jour. Le parcours était assez casse-pattes, nous n'allions donc pas exploser la moyenne... Surtout qu'après dix jours sans vélo, Jean-Phi encore sous anti-bio, sort à peine d'une mauvaise angine qui l'a littéralement "scotché" au bitume ! C'est pourtant lui qui aura cette idée lumineuse, suite à une soudaine et probable inspiration divine, se prenant pour un apôtre en ce cinquantième jour après Pâques, d'aller voir si le Saint-Esprit était bien arrivé en l'église de Miremont !...


Comme souvent, Nico était de la partie. Jean-Phi ne s'était pas trop découvert, il voulait éliminer le mal !
Passage à Miremont...
Cette belle reproduction de scène de photographie de mariage nous attire l'oeil... et soudain Jean-Phi "enquille" la petite route qui grimpe au dessus...
Mais qu'est-ce que c'est que ce chantier ?? Ca va où ??
En très peu de temps, ou plutôt distance, nous surplombons Miremont.
Pouhaaa l'chantier ! A cet instant déjà 20% au compteur !
Là, 23%, ça grimpera jusqu'à 26%, mais impossible de prendre la photo !
Ah ?? Ben ça mène à l'église tout bêtement !
... et au cimetière !!!
Oufff, ça pique !
Bon ben nous n'avons pas vu ni reçu l'Esprit Saint ! La porte était ouverte, il avait déjà du se barrer !
Au milieu et au dessus des croix, on aperçoit le château de Miremont au loin.
Mourir à Miremont, ça se mérite !
Petit aperçu de la pente...
...
Jean-Phi à bloc sur les freins !
Château de Miremont
...
Pose casse-croûte au Pont du Bouchet.
Dernier coup d'oeil sur la Sioule avant de remonter sur Les Ancizes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire