lundi 4 juillet 2016

Guigui à Vence... pas très vite !


Notre ami Guigui nous a devancé un peu pour les vacances. Il est en ce moment du coté de Grasse pour un petit séjour dans le Sud. Il a décidé de nous mettre au parfum et de nous faire partager sa découverte du Col de Vence au travers d'une belle petite sortie très tranquille...
Récit...


8h du mat' me voilà prêt à partir. Les moustiques m'ont fait la fête cette nuit, donc j'ai le maillot à pois sur les jambes et sur les bras !
3, 2, 1, partez ! 2, 5, 8, 12, 15, 20% ! Mon hôte habite au fond d'un puit ! 150 m et déjà 30 m de D+... ça ne fait que du 20% de moyenne ! C'est bon je suis chaud : on peut passer la plaque !

Direction Vence donc, pour grimper le col du même nom. Vue sur Bar sur Loup, Pont de Loup et au sommet Gourdon.
Passage à Tourette sur Loup... Gilles n'était pas là ;-)
On remplit les bidons avec l'eau de la Foux parce que les choses sérieuses commencent... Il y a quelqu'un qui a du se garer trop prêt du panneau !

En avant... Il commence à faire diablement chaud. Heureusement, la montée est rythmée par les panneaux de dénivelé tous les kilomètres.
J'ai les cuisses dures... Mon hôtes habite au fond d'un puit. Heureusement le paysage s'ouvre.
Y'a même pas l'altitude... très minimaliste.
On bascule ensuite sur Gréolières qui surplombe la vallée du Loup...
...
...
... avant de remonter sur le plateau du Caussols.
Col de l'Ecre. Par ce coté là, une formalité. Le panneau est encore plus pourri, le bonhomme commence aussi à être amoché... mon hôte habite... bref... J'ai mal aux jambes.
Gourdon vu de dessus cette fois.
Sur son promontoire. Il ne reste plus qu'à se laisser glisser jusqu'à Grasse. On vous tient au parfum de nos futures aventures...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire