samedi 15 avril 2017

Léman de printemps

Samedi dernier, Clément était en immersion en terres Gessiennes pour réaliser son premier tour du Léman. Une bonne partie de manivelles où soleil, convivialité et code de la route étaient les maîtres mots... Récit...

A force de voir les différents articles de nos amis les Gessiens, les Lémans à 250 km de Lionel (dit Papounou) et les "premières sorties de l'année" à 200km de Patrick, je me suis dit qu'il fallait franchir le pas et tester le fameux "Tour du Léman"...

Tout commence sur Strava, après une sortie de Patrick. Un simple commentaire sur l'activité, et le rendez-vous est pris au 08 avril ! Il reste donc un mois pour préparer une sortie dont le kilométrage s'avèrera le plus important de ma vie cycliste !
Dashboard Strava
















La semaine avant, beau temps et douceur sont confirmés. Le rendez-vous est donc donné à 8h45 à Gex où nous rejoindrons Didier venu directement du Jura. Nous serons six à participer, mais nous croiserons de nombreux sportifs sur cette autoroute du vélo.
Dès le début, ça file en direction du lieu de rendez-vous, Lionel et Patrick en tête !
8h30, il fait encore frais et la luminosité commence tout juste à augmenter.
Dans un élan de chauvinisme, je crois apercevoir le Puy-de-Dôme avant de penser que nous sommes déjà au Mont Ventoux... En réalité, ce n'est autre que l'antenne du Mont Rond à proximité du col de la Faucille, cher à nos amis Gessiens et théâtre d'exploits comme les 14 montées consécutives réalisées le jour même par Yann (282km et 9000m de D+ - article ici).

Le "Puy-de-Dôme Gessien"


Premier point de vue sur le lac lorsque l'on redescend sur Nyon pour rejoindre deux compères venus de Haute-Savoie (Yvan et Thierry). Ils ont déjà 70km au compteur !

Arrivée à Nyon sur le lieu de rendez-vous : l'eau, le port, ça sent les vacances...

Comme d'habitude, la bonne ambiance est de la partie : ça papote et ça sourit !

Après avoir traversé Lausanne, nous passons dans un des plus jolis endroits de la sortie où les points de vue sur le lac et le vignoble local s'enchaînent...

On met tout le monde en ligne pour la photo ! 😉


Pour moi, une des deux plus belles photos du jour : un magnifique point de vue sur le lac, une luminosité exceptionnelle, et des montagnes enneigées en toile de fond... Mais qu’apercevons nous sur le lac ? La patrouille ? Ah non, ça, ce n'est pas pour tout de suite...

Toujours aussi joli...


C'est l'heure de la pause casse-croute. Qui dit pause, dit rangement des vélos à la méthode Gessienne, mais ce n'est plus ce que c'était... Un vélo s'est glissé dans l'autre sens...



C'est reparti pour 100km, Salut Papounou !


Patrick et son genou "bionique". Cela lui a permis de tenir le choc sans problème sur les 205 km.


Deuxième plus belle photo du samedi, le retour en France. Bienvenu en bord de mer... 


...euh, pardon, à Evian !

Descente sur Genève, on aperçoit au loin le fameux "Jet d'eau".

Patrick ne peut que contempler.


Passage ensuite à la fameuse « horloge » de Genève pour la traditionnelle photo. A notre arrivée, oh surprise, celle-ci est en réfection… Pas le choix, va falloir revenir ! Malins ces Gessiens !!

Pour voir l'horloge, faudra repasser, d'où le floutage !
Comme souvent, l'aventure se termine autour du verre de l'amitié... C'est aussi ça les valeurs Veloruck et Velogessien !


Comme après le repas, le "salut" de Lionel, de l'autre main cette fois-ci !

Et voilà, l’aventure se termine : 205 km avalés à 33 km/h de moyenne, quelques coups de soleil mais des images plein la tête pour cette grande première. Comme le dit Patrick dans le titre de son activité Strava, nous sommes passés prêt de la correctionnelle. En effet, nous avons légèrement "laissé couler" au niveau d'un feu tricolore, ce qui aura engendré gyrophare, sirène et arrêt par la Guardia Civile... Heureusement sans suite !!
Un Ruckeur fait donc son entrée dans le classement 2017 des Cinglés du Léman ! En attendant les autres ??
Source : Facebook Cinglés du Léman
Le mot de la fin transformé en l'image de la fin :

Je peux maintenant porter sereinement la casquette "Les cinglés du Léman".


Aucun commentaire:

Publier un commentaire