lundi 25 août 2014

Queyras - Acte 1 - Cols du Granon et Izoard pour la mise en bouche !


Voici enfin au travers de cette série de reportages, le récit de notre semaine "Queyras" qui s'est déroulée du coté d'Arvieux fin juillet. Ce séjour était planifié depuis l'hiver dernier et nous avions hâte d'y être ! Hâte de découvrir pour certains ou redécouvrir pour d'autres, ces cols où les plus grands champions ont écrit les plus belles pages de la légende du Tour de France, comme dans l'Izoard par exemple où nous séjournerons. Nous voilà donc partis de bon matin pour rejoindre Arvieux, plus exactement Les Granges d'Arvieux, lieu de notre camp de base...


Prêts pour le départ ! Arrêt au Monêtier-les-Bains... Trois Ruckeurs pour un début, Christian qui participe à la Risoul demain et Philippe nous rejoindront plus tard, et même un invité surprise fera son entrée dans la bande au cours de la semaine... Pour ne rien perdre du séjour, les chevaux sont lachés au pied du Granon. On finira donc d'arriver à vélo. Nous grimpons tout d'abord ce fameux Granon histoire de se dérouiller les cannes, puis l'Izoard. Deux bons petits 2000 pour commencer quoi !!!
Les forts pourcentages sont présents dès le pied du col.


Le compteur ne descend que très rarement sous les 9 %.

Salut !!! Bienvenue dans le Queyras.

On prend un peu de hauteur... Vue sur Saint-Chaffrey.

Rémi notre grimpeur s'en donne à coeur joie d'entrée ! Attention, le séjour est encore long...



Manu et Jean-Phi, heureux de retrouver la haute montagne.

Plus haut, la vue sur les sommets du massif des Ecrins.

Remi en tête.

Derrière, certains rictus apparaissent au vu de la dureté de la pente.

Un peu plus loin, on gère comme on peu...


Superbe !


La preuve que c'est dur !


Enfin la récompense !

Arrivée un-par-un au sommet...

...

...

Petite photo souvenir avant de redescendre. Un peu dans le flou les gars après cette rude ascension !

Là, c'est mieux, après un peu de récupe !

Paysage magnifique et grandiose de l'autre coté du col.

Direction le Col d'Izoard...

...

...

Le sommet est en vue.

Coup d'oeil derrière.

Superbe !

La fameuse stèle est en vue.
Nous ne nous sommes pas trop attardés au sommet... 18 h approche et à 2360 mètres, avec le petit vent, il ne fait pas chaud... 12°C.

Paysage très "minéral" du versant Sud du col.

La Casse Déserte "Mythique" !

La stèle Louison Bobet et Fausto Coppi.


Vue sur notre lieu d'hébergement juste en dessous du village de Brunissard.

A suivre...


Source : Salite.ch

Source : Salite.ch

Aucun commentaire:

Publier un commentaire