mercredi 1 octobre 2014

Une Croix Morand à l'envers !



















L'idée initiale pour cette sortie classique du week-end : aller se faire un petit tour au Guéry, ni plus, ni moins. Mais une fois là-haut, encouragés par un soleil radieux, la température clémente, et l'envie d'en profiter un max, pourquoi ne prolongerions-nous pas en direction de la Croix Morand pour un retour par Beaune ? Il est vrai que très souvent, nous grimpons ce col par l'autre versant. Et ben ce coup-ci, on va se faire une petite Croix Morand à l'envers !



Les Ruckeurs de la partie : Alain, Rémi, Jean-phi, Nico et le photographe, Manu.
Après le rassemblement des forces en présence du coté de St-Ours-les-Roches, on file par les petites routes chères à nos deux "Oursons" en direction de Rochefort-Montagne, au pied du Col du Guéry.
On fait le point au sommet du Col du Guéry. Alain, qui devait rentrer de bonne heure, nous a laissé au pied. Manu passe largement en tête, suivent Nico, qui a limité la casse puis Jean-Phi. Zako quant à lui a tenté de s'accrocher pendant un moment, mais surpris par la difficulté du final, a complètement explosé et laissé derrière lui toutes ses illusions !
Nous profitons ensuite du paysage et de la sérénité ambiante.
Lac du Guéry
Jean-Phi en profite pour faire un petit bout de film...
... ça tourne !
Zako a choisi aujourd'hui notre beau maillot "J'aime l'Auvergne".
Et qu'elle est belle notre Auvergne !
Selfie !
Dans le Col de la Croix Morand...
... sommet en vue...
On pense toujours au ski de fond en regardant par là... Pessade n'est pas très loin.
Déjà le sommet ! Il est vrai que de ce coté, la montée réelle par la route du Guéry ne fait que cinq kilomètres.
Sacrée bête !
Là aussi sacrée bête ! Mais il n'y a plus d'essence dans le moteur !
On prend un peu le temps de vivre...
...
... Zako a récupéré de son effort et de sa déconvenue du Guéry.
Soleil bas et lumière rasante...
... Les puys se soumettent à la lumière de l'automne qui pointe déjà le bout de son nez...
Défilé de mode !

Fin !







Aucun commentaire:

Publier un commentaire