lundi 22 juin 2015

Une petite "Sancy classique".

Le beau temps annoncé semblait vouloir persister, quoi de mieux qu'un petit tour dans nos cols Auvergnats favoris avant d'aller affronter ceux des Alpes... Une ultime préparation en allongeant la distance et en accentuant la difficulté ne sera pas de trop en vue des défis Alpestres qui se rapprochent...


La troupe du jour : Jean-Phi, Nico, Alain, Guigui et Manu derrière l'appareil.
En route vers le Sancy.
Dans le Col du Guéry, hors d'oeuvre du parcours.
Jean-Phi et Manu, ça papotte !
Alain, qui a déjà roulé le matin, nous laisse au pied du Guéry. Après une petite "guerre" dans le final du col, la pause est la bienvenue. On en profite pour la photo...
... et le casse-croûte !
Passage au lac du Guéry, toujours agréable ce coin...
Puis, c'est la plongée sur Le Mont-Dore avec en toile de fond, le massif du Sancy.
...
Le Mont-Dore
Nous abordons le 2ème col de la journée, La Croix Saint-Robert.
...
... toujours aussi beaux ces paysages, on ne s'en lasse pas.
Nous y sommes !
Photo !
Contrôle de la prise de vue, c'est bon, elle est bonne !
La descente par ce coté est une vraie partie de plaisir. La vue est magnifique et les lacets s'enchainent..
...
Nous rejoignons maintenant le Col de la Croix Morand. Vue sur le Lac Chambon.
Au sommet du col, nous sommes attirés par l'envie de nous envoyer une petite boisson sucrée...
Arrêt donc au buron du col, chez Laurence et Christophe où l'accueil est très chaleureux. Christophe se rappelle même de Guigui qui avait fini ici suite à son accident dans la descente du col il y a un an.
C'est rangé mais pas encore à la façon Gessienne... Nous leur demanderons conseils prochainement lors de notre futur périple commun... Nous en reparlerons.
Ca fait du bien !
Un coca, une pom-pote et une pâte de fruit, quoi de mieux pour se requinquer ?
Les verres sont vides, on profite encore un peu de la pause, Nico semble apprécier...
C'est reparti, retour par le Guéry que nous franchissons une nouvelle fois.
Ca commence à tirer pour certains... les moindres petits coups de cul deviennent un supplice ! Il faut même s'arrêter pour attendre...
... nous vous laissons deviner lesquels sont les plus secs !

Au final, encore une très belle journée avec 200 bornes pour Manu, et près de 150 pour les autres. Maintenant, à nous les Alpes !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire