mardi 11 septembre 2012

Semaine Pyrénéenne - Etape 6

Dernière ligne droite, ou plutôt, derniers lacets de notre périple Pyrénéen !




Cette dernière étape aura été consacrée à la visite de deux cols mythiques, pas les plus prisés et les plus beaux en termes de paysages certes, mais où la légende du Tour s’est écrite avec un des épisodes les plus tragiques de son histoire. Le col de Menté reste à jamais lié et marqué par la chute de Luis ocaña lors de la 14ème étape du Tour 71, Revel - Luchon, 214,5 km.
Nous l'escaladons par le versant ouest à partir de St Béat. Les pourcentages y sont importants dès les premiers hectomètres et ce, jusqu'au sommet. De ce coté, il totalise 9,3 km pour 849 m de dénivelé et un pourcentage moyen de 9,1% ! Nous avions prévu de passer par le col d'Artigascou mais au bout de quelques mètres, nous nous ravisons et nous rendons vite compte que ce sera impossible avec nos machines. La route est totalement défoncée et devient presque un chemin après environ un kilomètre. Nous rebroussons chemin, en nous contentant de la vallée pour rallier le pied du Portillon.
Le col du Portillon marque la frontière Franco-Espagnole et relie les vallées de la Pique et d'Aran en Espagne. Par ce coté, le versant est, il totalise 8,6 km pour 583 m de dénivelé et 6,8% de pourcentage moyen. Bien moins dure que Menté, on s'était dit que pour le dernier col, ce serait une formalité, mais c'était sans compter la fatigue accumulée tout au long de la semaine ! Les jambes nous ont bien "piqué" dès Menté d'ailleurs, qui fut horrible à monter avec son pourcentage type "chantier" ! Dans le Portillon, la rondelle de 25 dents eu son utilité par endroit... Cramé !...

La plaque qui rappelle le drame du 12 juillet 1971...

Le fameux virage vu en descente.

...

On comprend pourquoi Ocaña et Merckx entre autres n'avaient pas pu freiner plus bas, en plus du pourcentage, il y a de quoi prendre de la vitesse dans cette portion rectiligne !

Le sommet de Menté n'a rien d'exceptionnel...

A droite, la route qui mène à la station du Mourtis, à gauche, route qui passe par le col d'Artigascou.





Eh oui Fred, encore un !

Très originale comme fontaine ! En tout cas, chapeau au réalisateur !


Encore un peu de brume persiste dans la vallée du Ger. Vue de la petite station du Mourtis.

Au sommet du Portillon... pas grand chose non plus...

J'y étais !

La frontière Franco-Espagnole est simplement matérialisée par ce cube de pierre.

De la-haut, la seule vue qu'on a, c'est un aperçu de Superbagnère.

Aller, un dernier coup d'oeil, demain il sera temps de rentrer.

Vidéo qui retrace le résumé de l'étape Revel-Luchon du 12 juillet 1971. Le jeune Jean-Paul Olivier est à la narration, on se rend compte que le rythme de l'audio-visuel à bien changé !...




Les profiles :

Sources : http://www.salite.ch
Sources : http://www.salite.ch


Le parcours :

Parcours cycliste 1819819 - powered by Bikemap 


Télécharger le parcours pour votre GPS : Ici


Aucun commentaire:

Publier un commentaire