mercredi 14 février 2018

Notre 2ème Transju



Nous l'attendions avec impatience cette Transju 2018 ! La préparation a été bien meilleure que l'an passé, la neige ayant fait son apparition tôt dans la saison cette année. Du coup, les performances ont été à la hausse et s'en sont ressenti pour chacun d'entre nous, à une ou deux exceptions près... Notre technicité dans la préparation des skis s'est également affinée, le fartage a de moins en moins de secrets pour nous ! Malheureusement, nous avons encore été privés du parcours nominal de 68 km, l'état des pistes et l'enneigement dans certains secteurs ne permettant pas un passage dans de bonnes conditions de plusieurs milliers de skieurs. Nous serons donc obligés d'y retourner !

L'arrivée à l'hôtel du Bois Joly le vendredi soir, devenu notre pied-à-terre.
Non, n'allez pas vous faire des idées... C'est le début des jeux olympiques, on se pose donc un peu devant la téloche dans une des piaules le soir pour voir les premiers résultats... Quand un couillon allume subitement la lumière pour la photo !!!
Le lendemain, en route pour aller récupérer les dossards, visiter le salon du nordique et faire un petit tour de déblocage...

Le salon du nordique...
On récupère les dossards...
Ça y est, Guigui est équipé !

Un beau bonnet de ski cette année.

A voir demain si tu feras la même tête à l"arrivée...

Un peu de matos... chez Rossignol.
Cette année, c'est la 40ème édition.

Le mur du nombre de participants par nationalités.
Que cherche Gaillardo...

... La petite dame de chez Craft ??!
Ça va, ça vient aux dossards...
Les infos importantes pour demain... On ne fera pas exactement ce type de fartage, mais nous gardons le secret pour nous...

Les infos météo...

... de température et d'humidité, primordiales !

On peut remercier tous ces bénévoles qui mènent cette organisation de main de maître !
Encore un peu de matos... des skis...
... et...?! Nico, alors ! Un peu de tenue ! Bon, on va manger en ville, ça "queute" trop ici et c'est énervant !


En allant en ville justement, nous passons devant la célèbre montée des opticiens. Un passage mythique de la Transju où se massent les spectateurs, court mais très pentu ! Mais nous n'aurons pas la joie de connaitre cette ambiance cette année encore...
Hummm ! Un bon repas à base de sucres lents pour faire les réserves pour demain.
Aller, si on allait skier un peu ?
Au passage, on peut rêver un peu...
Nous étions passés ici l'an dernier...
Petit tour de ski et déblocage à La Vattay.
Travail de la technique, encore et encore...
Une quinzaine de bornes suffiront pour aujourd'hui. Il faut en garder pour demain !
Atelier fartage et préparation des skis improvisé dans les garages de l'hôtel. Merci encore à Olivier de nous avoir prêter les locaux.

"Ça farte Nico ?"

Une partie du matos...
Il manquait le liquide !
Les dossards sont jaunes cette année.

Le matin, sur la route de Bois d'Amont où se tiendra le départ.
Des sourires de façade qui cachent le gros stress chez certains...
Nous y sommes... Les skieurs sont "parkés" dans les sas prêts à faire feu ! 
Selfie d'avant départ... puis plus de photos, pas le temps de dégainer le portable pendant la course !
Nous nous retrouvons donc à l'arrivée avec le passage de Guigui... Une bonne demi-heure après Manu.
... Puis c'est au tour de Jean-Phi qui s'est fait déposé par Guigui dans le dernier kilomètre !
Les deux compères devant le panneau des sponsors qui ont skié quasiment tout le parcours ensemble.
Un peu plus dur pour Nico qui a eu des crampes au bout de 35 bornes... La fin du parcours fut un calvaire !
Le réconfort d'un bon repas après l'épreuve.
On a même droit à la retransmission du match de rugby sur grand écran !
Hummm, miam-miam, après 60 bornes de souffrance, ça fait du bien par où ça passe ! On s'offrira même une séance de massage proposée par l'école de kiné de Besançon.
Le classement des 3 premiers, de Thibaut Pinot et du groupe Gessiens-Veloruck :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire