dimanche 5 juillet 2015

Week-end Marmotte Gessienne acte 3

Pour le troisième jour de ce beau week-end, au lendemain de notre Marmotte Gessienne, rien de tel qu'une série de petites grimpettes pour se dégourdir les jambes ! Les grimpettes en question, le début de l'Alpe, la station d'Auris-en-Oisans par la magnifique petite route de l'Armentier, et pour finir, une bonne partie de la montée sur les 2 Alpes...

Les premiers lacets de l'Alpe d'Huez en guise d'échauffement ! Ca pique un peu, la sortie de la veille est bien présente dans les guibolles !
Manu et Guigui ne semble pas trop affectés par les efforts de la veille et mènent le bal en ce début d'étape...
Les premières rampes de l'Alpes, toujours impressionnantes !
Pour Jean-Phi, la mise en route est plus laborieuse... Après sa grosse défaillance dans l'Alpes d'Huez, Zako quant à lui, a choisi la récupération totale et passive !
Le Bourg-d'Oisans
Nous apprécions les encouragements des admiratrices dans les lacets...
... Jean-Phi reste quant à lui imperturbable et concentré sur son sujet !
Le renard des Muttières nous accueille ! Nous avons quitté la route de l'Alpe pour la petite route de l'Armentier.
Pour nous, ce sera tout droit aujourd'hui. Mais la route de gauche reste à explorer. A faire prochainement lors d'un futur séjour dans le coin...
La vallée de la Romanche. Malheureusement, un peu couvert ce matin.
Guigui et Jean-Phi. Il fait déjà chaud, les maillots sont déjà grand ouverts.
La petite route grimpe et serpente à flanc de falaise.
Bourg-d'Oisans a bien "raptissé" !
Nous distinguons en face, la route du Col de Solude sur laquelle nous étions hier.
Improbable. Nous croisons nos amis les Gessiens avec qui nous avons partagé "leur" Marmotte hier et qui ont changé leur plan de parcours prévu aujourd'hui. Plutôt que le Col du Sabot, ils ont préféré le Col de Sarenne et la route de l'Armentier.
5 minnutes de discute et c'est reparti.
La aussi, quelques tunnels (moins longs que sur le versant du Solude) se succèdent sur la route de l'Armentier. 
Auris. C'est là que nous allons. Jean-Phi, qui en a assez pour aujourd'hui, nous quitte ici.
Nous nous lançons donc avec Guigui à l'assaut de cette station qui nous est encore inconnue.
La station d'Auris en Oisans est toute proche.
Guigui vainqueur en haut !
Certes, ce n'est pas la plus grande ni la plus renommée des stations mais elle est faite !
Il faut sortir de la station pour finir de se hisser à un très beau point de vue.
Tout là-haut, c'est le Col de Maronne qui se prend à partir d'un chemin à l'entrée de la station.
Gros plan. Un de nos prochains défis se trouve sur cette photo... Nous y reviendrons...
Prochaine halte, le Lac du Chambon que l'on aperçoit sur la gauche de la photo.
Fait chaud ! Le soleil a refait son apparition.
Nous repartons en direction du Lac du Chambon. Une ou deux petites remontés viennent finir de nous cramer les jambes !
Le Lac du Chambon
Le Lac du Chambon fait l'objet d'une attention particulière depuis quelques jours suite à la menace d'éboulement de tout un pan de montagne, celui au centre sur la photo.
Du coup, les télés et médias en tout genre ont pris place sur la butte de Mont-de-Lans et font les pieds de grue toute la journée en espérant un raz de marée ! Ils n'ont vraiment que ça à foutre !
La vue de l'autre coté, c'est par là qu'on va, à la découverte d'une nouvelle petite route...
Mont-de-Lans, devenu studio à ciel ouvert !
BFM WC s'est mis à l'écart !
Nous n'allons pas attendre l'éboulement. Il est temps pour nous de redescendre. Nous empruntons donc la petite route du Ponteil...
... Route en balcon qui offre de jolis points de vue sur la vallée de la Romanche.
La route rentre ensuite dans une partie boisée bien agréable lorsqu'il fait chaud.
La pente est importante. Ca doit piquer dans l'autre sens ! Mais ça, ce sera pour une autre fois. Nous rejoignons Bourg d'Oisans puis Allemond, notre lieu de résidence, et concluons ainsi ce week-end "Marmotte Gessienne" riche en rencontres et en découvertes.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire