mercredi 10 octobre 2012

Selle CX Zero Carbon de chez Selle Italia

Récemment, nous avons eu l'occasion d'essayer cette sublime selle 100% carbone à rails intégrés de chez Selle Italia. C'est la boutique de vente en ligne Light&bike qui nous a proposé d'essayer cette CX Zero afin que l'on donne nos impressions sur cette selle atypique et peu commune.
Avec cette selle sortie il y a quelques temps déjà, Selle Italia n'en est pas à sa première "tout carbone". On se souvient de la fameuse C64 qui en son temps avait conservé des rails titane mais avait donné du travail au SAV du fabriquant avec pas mal de retours suite à des casses et autres fissures...


Cette fois, Selle Italia semble avoir maîtrisé son sujet, les rails sont moulés avec le reste de la coque, ce qui procure une certaine rigidité à l'ensemble et a permis de baptiser cette selle "CX Zero" à cause de l'aspect aérodynamique que donne naturellement la forme et la conception monocoque. Nous avions tout de même une certaine crainte sur la solidité, comme souvent avec ce genre de matériel. Contrairement aux autres fabricants, Selle Italia n'a pas fixer de limite de poids, ce qui a contribuer à couper court quand à nos inquiétudes à ce sujet ! Nous avons vite été rassurés également sur le terrain après quelques kilomètres de roulage.


Précaution au montage, il faudra faire très attention de ne pas serrer le chariot comme une brute au risque d'écraser la fibre des rails carbone.
Au premier abord, la selle laisse l'impression d'un léger amorti, d'un certain confort mais qui somme toute, reste très relatif ! En effet, comme toutes les selles, ce périphérique reste très personnel et se choisi en fonction de sa propre morphologie et ne sera donc pas à mettre sous tous les fessiers ! Attention aux idées reçues, le carbone nu ne saurait en rien être responsable de l'inconfort que vous pourriez ressentir sur une telle selle mais plutôt la faute à la forme de son assise. En ce qui nous concerne, nous avons laissé une SLR pour faire place à cette CX Zero le temps de cet essai.


Notre assise s'en est trouvée légèrement modifiée et l'impression d'un changement de position s'est immédiatement fait sentir. Il nous a semblé être d'avantage sur l'arrière alors que les cotes ont  été scrupuleusement reportées par rapport au réglage de notre SLR d'origine. Ce qui veut dire que le creux de selle se situe un peu plus en arrière par rapport à une SLR. Ceci devra être pris en compte pour ceux qui désiraient acquérir ce bijou de carbone. Lors de vos sorties, il vous faudra également un certain temps avant de trouver votre bonne position car la surface vernie et lisse ne favorise pas le placement instinctif habituel du bassin que l'on peut connaitre avec d'autres selles. Certains, qui aiment se placer sur leur selle selon les situations, y trouverons un avantage. D'autres, qui préfèrent être "fixés", apprécieront moins. Réglage également valable pour toutes les selles, l'assiette devra être parfaite. En effet, la rigidité de la CX Zero fait que le moindre petit écart de réglage à ce niveau, sera ressenti immédiatement !


Coté poids, après vérification, le modèle essayé affichait 83g, ce qui est proche du poids annoncé de 81g. Cette selle peut donc être classée dans la catégorie "poids plume", parmi les  Ax-Lightness Sprint et Endurance et autres Tune Concorde, déjà du très haut de gamme. Nul doute que la CX Zero aura une place de choix parmi les amateurs de light.





En conclusion, beauté, légèreté, performance sont les atouts de cette selle monocoque carbone. Ses défauts ? Peut-être la fragilité de sa "robe" pour les utilisateurs peu soigneux, car le moindre accroc se soldera par des rayures et autres éclats de vernis... Son assise ne conviendra pas forcément à tous, donc attention avant de vous jeter sur l'objet. L'argument qui freinera sans doute le plus grand nombre et fera certainement réfléchir, c'est son tarif. Il vous faudra sortir environ 350€ pour vous offrir seulement 83g de carbone !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire